9 août: Marche commémorative de la mort de Fredy Villaneuva

grandeaffiche

Le 9 août 2008, Fredy Villanueva perd la vie parce que Jean-Loup Lapointe lui tire trois balles dessus. Accompagné de sa coéquipière, Stéphanie Pilote, les deux agents interceptent un groupe de jeunes jouant aux dés. S’en suit une altercation tragique au cours de laquelle deux autres jeunes, Denis Méas et Jeffrey Sagor-Métellus, sont également atteints par les balles de ce pauvre Lapointe qui prétend, ô surprise!, avoir eu peur.

Un an après les événements, le coupable n’est toujours pas tenu responsable de ses actes et continue de porter son arme, ce qui nous rappelle à quel point la justice est un mot creux. Les raisons qui permettent aux policiers de se sentir à l’aise de tirer et de faire des interventions musclées au sein des « quartiers chauds » de la ville comme celui de Montréal-Nord sont toujours les mêmes : « ils font le ménage des gangs de rue ! » L’escouade Éclipse, sous le couvert de la lutte antigang, est un véritable promoteur du profilage racial et de la discrimination par ses manœuvres d’intimidation et de provocation constantes.

Dernièrement au parc Carignan, un agent dégaine son gun et le pointe en direction d’un groupe de jeunes. C’est la preuve que rien n’a changé… un nouveau crime policier peut survenir à tout moment. C’est pourquoi nos revendications sont plus que jamais à l’ordre du jour. Qu’on se le tienne pour dit : l’insécurité sociale est une conséquence inévitable de la pauvreté, et non le résultat des gangs de rue.

Dans le cadre du Hoodstock, la famille Villanueva et la CRAP vous invitent à participer à une marche de commémoration de la mort de Fredy Villanueva, qui se tiendra le dimanche 9 août à compter de 17h heures au parc Aimé-Léonard. Ensemble, nous tenons à rappeler la mémoire de Fredy et à réclamer justice pour toutes les victimes d’abus et de répressions policières.


Pour se rendre au parc Aimé-Léonard en utilisant les transports en commun :

Du terminus de la station Henri-Bourassa
1. Prenez la 49 Maurice-Duplessis (dir. Est) ou la 89 Perras (dir. Est) jusqu’à l’arrêt Léger / L’Archevêque
2. marchez sur Léger dans la même direction que l’autobus jusqu’à l’avenue Pigeon
3. tournez à gauche et marcher jusqu’à Gouin vers le nord
4. vous apercevrez le parc Aimé-Léonard à votre gauche

Aidez-vous de ce plan Google Maps au besoin.

[Ce texte est tiré du site Internet de la Coalition contre la répression et les abus policiers (CRAP).]

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :