Radio-Canada.ca: Mort de Quilem Régistre – Encore le Taser

Mise à jour le vendredi 29 août 2008 à 11 h 58

Le recours au pistolet Taser est encore une fois mis en cause. La coroner Catherine Rudel-Tessier estime que l’utilisation de cette arme à décharge électrique pourrait avoir contribué à la mort de Quilem Registre.

L’homme de 38 ans est mort le 18 octobre 2007 à l’Hôpital Sacré-Coeur de Montréal après avoir reçu six décharges électriques en moins d’une minute. Il avait été arrêté quatre jours auparavant pendant qu’il tentait de fuir les policiers. Ces derniers le décrivaient comme hystérique et sous l’influence de la cocaïne au moment de l’arrestation.

La coroner précise que l’utilisation du pistolet Taser ne peut être considérée comme la cause directe du décès de M. Registre, mais elle pense que l’usage de cette arme dans un contexte d’agitation y a probablement contribué.

Mme Rudel-Tessier se demande pourquoi les policiers ont eu recours rapidement au Taser. Elle croit que les agents auraient dû faire appel à des renforts ambulanciers pour maîtriser M. Registre, puisqu’il était agité.

La coroner estime aussi que, si les deux policiers avaient été mieux formés, ils auraient pu contrôler M. Registre, peut-être plus facilement.

Du reste, Mme Rudel-Tessier insiste pour que l’utilisation du Taser ne soit pas banalisée et recommande de revoir entièrement la formation liée à l’usage de cette arme.

Elle soutient que les policiers doivent être conscients de l’impact que l’usage du pistolet à décharge électrique peut avoir sur l’état de santé de la personne atteinte, notamment si celle-ci a consommé de la drogue ou de l’alcool.

Pour une enquête publique et indépendante

Réagissant au rapport de la coroner, la famille Registre a animé vendredi une conférence de presse pendant laquelle elle a notamment exigé une enquête publique et indépendante sur la mort du jeune Quilem.

La famille de la victime estime, à la lumière du rapport, que les policiers n’ont pas fait preuve de beaucoup de jugement avant leur intervention.

Les Registre plaident pour une meilleure formation des policiers quant à l’usage du pistolet Taser et réclament un moratoire sur l’utilisation de cette arme.

Radio-Canada.ca avec La Presse Canadienne, 29 août 2008

Lien original

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :