COBP: Benoît Richer, 28 ans

Le 20 juillet 2004, Benoît Richer, 28 ans, est mort d’une balle tirée par un agent du SWAT, alors qu’il s’enfuyait.

Résumé du cas : La police voulait la peau de Richer depuis que celui-ci faisait l’objet d’un mandat d’arrestation pour tentative de meurtre sur un policier de la Régie de police de Rivière-du-Nord pour un incident remontant au 4 juin dernier.

[English version forthcoming]
D’après la police, des agents de la Section des crimes majeurs du SPVM ont tenté d’intercepter Richer dans un stationnement à Laval. Richer aurait foncé avec son auto sur le véhicule des policiers, puis des coups de feu auraient été échangés. Après une poursuite qui a fini quand les policiers ont provoqué un accident avec l’auto de leur cible, Richer a tenté de s’enfuir puis d’autres coups de feu ont été échangés. Il a été abattu par le SWAT alors qu’il quittait à pied la scène de l’accident.

À notre connaissance, il n’existe pas d’autres version de cet événement.
[Extrait du texte D’Anthony Griffin à Mohamed Anas Bennis: Enquête sur 40 personnes tuées par la police de Montréal en 20 ans (1987-2006), reproduit sans permission; tiré du site Internet du Collectif opposé à la brutalité policière. Le COBP n’est aucunement impliqué dans la conception de ce site Internet.]

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :