COBP: Yvan Dugas, 36 ans

Le jeudi 19 avril 1991 à 9h30, Yvan Dugas, un Canadien âgé de 36 ans, reçoit une balle fatale dans son bras droit qui a ensuite pénétré le côté droit de son thorax, tirée par l’agent A.B. (seules ses initiales sont connues) du poste 13.
[English version forthcoming]

Résumé du cas : Le 19 avril 1991, trois personnes atterrissent du plafond dans la banque Canadienne Impériale de Commerce du 1100 rue Notre-Dame à Lachine. Yvan Dugas est une de ces trois personnes qui tentent de commettre un vol à main armée. En sortant de la banque, il pointe son arme vers un policier qui l’abat. Il s’agit d’une mort non-accidentelle, le policier invoquant le motif de la légitime défense face à Dugas armé.

Contradictions et inconsistances : D’un côté, nous croyons que le policier interpelle le braqueur, déclanchant ainsi la fusillade. De l’autre côté, un porte-parole du SPCUM affirme que le policier voit Yvan Dugas sortir de la banque armé et qu’il n’a pas d’autre alternative que de tirer un coup de feu.

Suites : Après une enquête de la SQ sur le décès et une enquête du SPCUM sur le vol, le policier est blanchi.

[Extrait du texte D’Anthony Griffin à Mohamed Anas Bennis: Enquête sur 40 personnes tuées par la police de Montréal en 20 ans (1987-2006), reproduit sans permission; tiré du site Internet du Collectif opposé à la brutalité policière. Le COBP n’est aucunement impliqué dans la conception de ce site Internet.]

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :