Les slogans anti-SPVM fleurissent

Des messages «Honte SPVM» et «Shame SPVM» ont été peints sur une dizaine de panneaux.

Les publicités ont la vie dure ces temps-ci à Montréal. Après ceux qui décrient les pubs sur les BIXI, ceux qui veulent enlever les méga panneaux du Plateau, ceux qui remplacent les affiches par des œuvres d’art, une nouvelle tendance est apparue : ceux qui barbouillent les panneaux publicitaires avec des slogan anti-SPVM.

Dix d’entre eux ont été vandalisés par un groupe anonyme qui se définit par courriel comme étant «inquiet et furieux de la mort violente de Mario Hamel et Patrick Limoges aux mains du SPVM».

Le groupe rappelle qu’au cours des cinq derniers mois, la police montréalaise a fait feu sur sept personnes et appelle la population à dénoncer «les violences inutiles commises par le SPVM».

Mardi matin, quatre policiers auraient tiré une dizaine de balles sur un itinérant (Mario Hamel) menaçant et armé d’un couteau. L’une d’entre elles aurait ricoché et atteint un passant, Patrick Limoges, qui se rendait à son travail.

Le Collectif opposé à la brutalité policière estime que depuis 1987, le SPVM aurait tué une quarantaine de personnes et qu’à de rares exceptions, les policiers n’ont jamais été blâmés.

Métro

Article original: http://www.journalmetro.com/linfo/article/884580–les-slogans-anti-spvm-fleurissent

About these ads

Les commentaires sont fermés.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :